Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Impact de l'altitude sur le vol

Impact de l'altitude sur le vol 14 Mar 2019 02:09 #15496

  • pierig
  • Portrait de pierig
  • Hors ligne
  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 2
Bonjour à tous,

Comme vous, j’habite en plaine, bien que pas la même.
Il est probable que je vais aller pendant un temps en montagne (chaude) avec des décollages à souvent plus de 3000 m.
Du coup, je m’interroge, qu’elle est l’influence sur le vol ?
C’est une notion qu’on ne voit jamais sur les qualifications des parapentes. On a les poids recommandés, mais pas les poids en fonction des altitudes moyennes. Est-ce à dire que l’influence est en fait minime ?
Je ne vois pas trop cette notion sur les forums en général. Pourtant celui qui vole principalement en plaine n’est pas aux mêmes altitudes que celui qui vole principalement en montagne.

J’attends vos commentaires.
Bon pliage ce weekend…
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Impact de l'altitude sur le vol 14 Mar 2019 06:00 #15497

  • guillaumetiti
  • Portrait de guillaumetiti
  • Hors ligne
  • Fan de cross parapente avec des amis!
  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 147
Bonjour Pierre (?)

Oui bonne question!
En fait ce qui est sûr est sur la densité de l'air est plus faible en altitude , donc la portance de ton aile
Il est donc souhaitable que tu ne sois pas en haut de fourchette PTV pour ne pas passer au delà!
En pratique ,et sous cette réserve tu iras plus vite en vitesse air pour deux raisons:
- en ayant moins de portance c'est comme si tu étais plus charge
- tout comme les avions qui cherchent à monter le plus possible, ta trainée va être diminué car l'air est moins dense!
Un dernier élément plus subjectif est le froid en altitude !

Voilà les premières réflexions que je peux te partager
Thermiquement et amicalement
Guillaume
voile Delta 3 L
0 six 23 60 et un , 69 cinquante et 1
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pierig

Impact de l'altitude sur le vol 14 Mar 2019 07:14 #15499

  • pierig
  • Portrait de pierig
  • Hors ligne
  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 2
C'est un peu l'analyse que j'en faisais, mais je ne me rend pas compte de la proportion que ça représente.
C'est minime, ou finalement non négligeable? Passer de 0 à 2000m ce serait comme d'ajouter 200g de poids, ou plutôt 2kg?

Parce que suivant les cas, le PTV admissible peut être significativement impacté.
Dernière édition: 14 Mar 2019 07:15 par pierig.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Impact de l'altitude sur le vol 14 Mar 2019 15:17 #15501

  • Hugues
  • Portrait de Hugues
  • Hors ligne
  • Messages : 1747
  • Remerciements reçus 572
Salut Pierig,
L'effet que tu vas ressentir est surtout la faible portance au décollage. S'il n'y a pas de vent, tu devras courir plus longtemps, plus vite pour que ton aile te prenne en charge. C'est pour les raisons que vous avez tous les 2 évoquées.

Tu voleras + vite, mais dire combien ?
La vitesse varie avec la racine carré du poids. V2 = V1 . sqr (M2/M1)
La portance varie avec le carré de la vitesse mais elle est proportionnelle à la densité de l'air
P = Cz x ½ ρ x V² x S
ρ =f(altitude) à 3000 m la pression est d'environ 700 mb contre 1000 mb au sol.

Y a de quoi s'amuser...

L'autre effet est la manque d'oxygène qui peut te donner un bon mal de tête dès que tu fournis un effort. Nous ne sommes pas tous égaux, certains sont plus sensibles que d'autres. Une période d'accoutumance à l'altitude diminue cet effet.
Moniteur fédéral devenu Pro ... Tout arrive !
Dernière édition: 16 Mar 2019 22:14 par Hugues.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: guillaumetiti, pierig

Impact de l'altitude sur le vol 15 Mar 2019 00:31 #15503

  • pierig
  • Portrait de pierig
  • Hors ligne
  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 2
Donc normalement, en calculant la différence de charge ailaire, on doit pouvoir calculer l’impact proportionnel sur de PTV admissible.
Je vais jouer avec ça.

Bien sûr il faut prendre en compte la température, mais je vais considérer que la température sera la même, car c’est une montagne chaude… 25° de moyenne à 2500 m…
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Impact de l'altitude sur le vol 15 Mar 2019 01:01 #15504

  • svp59
  • Portrait de svp59
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 388
Chic alors des maths et de la physique . :P
L'impact de l'altitude est nul sur la finesse du parapente En effet la finesse du parapente est le rapport entre la portance et la trainée ( Cx / Cz) . Les 2 coefficients étant proportionnels à la masse volumique de l'air ( 1.225 kg/ m3 à 0m contre 0.909 kg/m3 à 3000 m ) , le rapport entre les 2 est indépendant de la masse volumique de l'air et donc de l'altitude .
LA finesse max d'un aéronef ne dépend que de son profil aérodynamique et de sa géométrie ( l'allongement ) et on a Fmax = 1/2 * racine ( A * pi * E / Cxp ) avec A l'allongement ( rapport longueur/largeur de l'aile ) , E est le coefficient d'Oswald , et Cxp le coefficient de trainée parasite qui sont des
constantes de l'aéronef ) . La finesse max est donc indépendant de la densité de l'air ET de la masse de l’aéronef .
En particulier quand on augmente la masse comme Hugues l'a dit ci dessus la vitesse augmente ( avec la racine carrée de l’augmentation de masse ) mais le taux de chute augmente aussi dans les mêmes proportions puisque la finesse = vitesse horizontale / vitesse verticale
A part la difficulté de courir plus vite au déco, il n'y a pas réellement d'impact une fois en l'air .
Jean-Pierre Montuelle / Zéro 6 6 un 8 5 4 7 SIX 5
Président Razmotte - Treuilleur qualifié :-) -
OZONE BUZZ Z5 XL / Epsilon 7 / Altirando 2&3
Ma page pilote Syride
Dernière édition: 15 Mar 2019 01:08 par svp59.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Impact de l'altitude sur le vol 15 Mar 2019 03:05 #15505

  • pierig
  • Portrait de pierig
  • Hors ligne
  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 2
La portance dépend du carré de la vitesse, la trainée aussi. Donc en effet ça tient la route.
Finalement, les efforts sur le profile restent les même (on reste de tout façon sur la même plage de vitesse, les phénomènes liés à la très grande vitesse ou aux modifications majeur de la viscosité ne sont donc pas à prendre en compte), donc à première vue, il ne devrait en effet pas y avoir d'impact sur la propension de la voile à fermer.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Impact de l'altitude sur le vol 15 Mar 2019 04:58 #15506

  • guillaumetiti
  • Portrait de guillaumetiti
  • Hors ligne
  • Fan de cross parapente avec des amis!
  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 147
tout a fait d'accord avec tous ces physiciens ! :lol: merci de vos apports éclairés
j'attend le calcul de l'incidence sur le PTV de Pierrig!
la finesse est bien indépendante de la densité de l'air!

Par contre la trainée reste bien réduite dans un air moins dense … du coup en transition en compétition , même si la finesse reste la même, on va plus vite en vitesse sol en altitude, à vent égal bien entendu! :evil:
comme en plus le vent est souvent plus fort en altitude, et si on va dans le sens du vent, on a, là encore, intérêt a être plus haut que les copains … si on veut aller vite au but! :P
Attention également au risque de décrochage a basse vitesse qui augmente avec la diminution de la portance….

mais comme le dit hugues, le principal est la baisse de portance au déco! :blink:
voile Delta 3 L
0 six 23 60 et un , 69 cinquante et 1
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.157 secondes
Propulsé par Kunena