Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Article VDN suite restrictions vols sur la Côte . 01 Fév 2020 08:06 #16631

  • svp59
  • Portrait de svp59 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 823
  • Remerciements reçus 666
Merci à notre ami Dom STAWUJAK président du fil d'Ariane , pour defendre notre loisir auprès de la presse locale .

www.lavoixdunord.fr/703370/article/2020-...e-restriction-de-vol

Les parapentistes vent debout contre des mesures de restriction de vol
Les parapentistes du littoral sont tombés de haut en ce début d’année. Un arrêté des préfectures maritime et du Pas-de-Calais a été publié réduisant considérablement les autorisations de vol sur le littoral, entre Escalles et Wimereux.




Victoire Haffreingue-Moulart | 31/01/2020 Partager Twitter
L’arrêté préfectoral restreint notamment la pratique du parapente à quatre mois dans l’année à la pointe de la Crèche. Photo archives Guy DrolletL’arrêté préfectoral restreint notamment la pratique du parapente à quatre mois dans l’année à la pointe de la Crèche. Photo archives Guy Drollet - VDNPQR


Début janvier, les parapentistes du littoral ont découvert avec perplexité les nouvelles restrictions qui leur sont imposées sur le territoire.

Aujourd’hui, il existe cinq zones conventionnées sur la Côte d’Opale : Équihen-Plage, la pointe de la Crèche, le Cran aux œufs, Escalles et Sangatte. Jusqu’ici, pour pouvoir décoller de ces différents spots, les parapentistes devaient s’inscrire auprès du club Paral’aile 62, situé à Wimereux, afin d’obtenir un badge. Ce document leur permettait ainsi de voler à n’importe quel moment de l’année depuis ces sites, excepté à Escalles et Sangatte où la réglementation est différente.





Le survol du cap Blanc-Nez a toujours été réglementé. Jusqu’ici, les parapentistes avaient l’autorisation de décoller d’Escalles toute l’année, à condition qu’ils ne survolent pas le cap entre le 1er février et le 14 juillet. Quant au site de Sangatte, impossible d’y décoller entre ces deux dates.

Des créneaux divisés par trois pour certains sites
Et c’est justement cette interdiction temporaire de vol que la préfecture souhaiterait élargir et généraliser à une partie des sites de décollage de parapente de la Côte d’Opale. La nouvelle réglementation prévoit une autorisation de vol sur les deux sites de Wimereux ainsi que ceux d’Escalles et Sangatte entre le 1er septembre et le 31 décembre. « On passe de 12 mois de pratique autorisée à quatre mois pour certains sites », commente Dominique Stawujak, membre du club Paral’aile 62

La raison de cette restriction ? La protection de plusieurs espèces de volatiles : le fulmar boréal, la mouette tridactyle et le goéland argenté. « Nous, ce qu’on demande, c’est que la réglementation actuelle ne change pas, explique Dominique Stawujak. Ça fait 10 ans qu’on vole, ça s’est toujours très bien passé, on a toujours respecté les restrictions. »

Ce que les sportifs craignent ? « Voir le littoral enfermé sous un bulle ». « Si jamais, les autorisations de vol sont très restreintes, la population touristique qui fait du parapente risque de partir vers la Normandie… »

Jean-Pierre Montuelle / Zéro 6 6 un 8 5 4 7 SIX 5
Membre du CD - Treuil et outils numériques / projets divers
EX Président Razmotte - Formateur Treuilleur qualifié FFVL :-) -
PHI TENOR XL / Buzz Z5 /Epsilon 7 /Dolpo2 / Alpha 4 Altirando 2&3
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: guillaumetiti, Micka, Olivier Deb, dmve

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.199 secondes
Propulsé par Kunena