Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ?

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 06 Nov 2020 19:11 #17253

  • svp59
  • Portrait de svp59
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 752
  • Remerciements reçus 616
Très mauvaise nouvelle que vient de me faire parvenir Laurent , le président - désabusé et dégouté- de Paralaile 62 .
Sans que personne n'en soit informé , l'Etat ( via la préfecture du Pas de Calais ) vient de lancer le projet de classement en Site Naturel de la Pointe de la Crêche .
Ce qui impliquerait évidemment la fin définitive du parapente sur ce site et ceci sans même parler de la protection du Fulmar Boréal .
Tous les ayants droits sont sans voix , le projet a été découvert dans la presse régionale .
www.lavoixdunord.fr/889207/article/2020-...tivement-intouchable

Le pire c'est que l'enquête publique a lieu du 23/11 au 18/12 ....donc pendant le confinement !

Que faire alors ?

ADF53AE4-12DA-4185-BFAD-B46F7366A857.jpg
Jean-Pierre Montuelle / Zéro 6 6 un 8 5 4 7 SIX 5
Président Razmotte - Formateur Treuilleur qualifié FFVL :-) -
PHI TENOR XL / Buzz Z5 /Epsilon 7 /Dolpo2 / Alpha 4 Altirando 2&3
Ma page pilote Syride
Dernière édition: 06 Nov 2020 19:14 par svp59.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 07 Nov 2020 08:07 #17254

  • svp59
  • Portrait de svp59
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 752
  • Remerciements reçus 616
Je précise que l'enquete publique est disponible sur le site de la préfecture de Pas de Calais à l'adresse suivante :

www.pas-de-calais.gouv.fr/Publications/C...rspectives-maritimes https://www.pas-de-calais.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Enquetes-publiques/Enquete-environnementale/Classement-au-titre-des-sites-de-la-pointe-de-la-Creche-et-ses-perspectives-maritimes

et que l'on pourra réagir à cette enquête publique par voie électronique et donc le confinement ne nous empêche pas de réagir .
La consultation sera ouverte à partir du 23 novembre et close le 18 décembre .
Il faudra réagir alors massivement ( par courriel ) , et on proposera d'ici là un modèle de mail qu'il faudra absolument personnaliser avant de dater et signer .
A l' écoute de vos idées pour se battre - même si le combat semble très inégal - : mais on ne peut pas ne rien faire .


Fichier attaché :

Nom du fichier : enquetecreche.pdf
Taille du ficher : 210 KB
Jean-Pierre Montuelle / Zéro 6 6 un 8 5 4 7 SIX 5
Président Razmotte - Formateur Treuilleur qualifié FFVL :-) -
PHI TENOR XL / Buzz Z5 /Epsilon 7 /Dolpo2 / Alpha 4 Altirando 2&3
Ma page pilote Syride
Dernière édition: 07 Nov 2020 09:00 par svp59.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: gaetanleleux, thierryfournier, laserman, Alexzim59

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 13 Nov 2020 01:00 #17256

  • svp59
  • Portrait de svp59
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Messages : 752
  • Remerciements reçus 616
le dossier complet est désormais accessible sur notre drive

drive.google.com/file/d/1HAVYQNoIdT3qGNe...C_B/view?usp=sharing

C'est un bon gros zip de 390 Mo . C'est cool pour les fibrés , moins pour ceux qui en sont encore à de l'ADSL 1Mb/s

Le fichier le plus intéressant du lot est 7_Dossier_MAEP_Creche_COG_Oct19_Print-020920.pd

Remarques;

Cet APPB permettrait de réglementer certains usages non souhaités.
ACTIONS
INTERDIRE CERTAINS USAGES DE LOISIRS QUI VONT À L’ENCONTRE DE L’APPBEN PROJET (PARAPENTE,VTT...).

dossier 6 page 80:
le deco NO propriete region ?


INTERDIRE L’ACCÈS À LA PLAGE ET À LA FALAISE DEPUIS LA BATTERIE DE LA
CRÈCHE.

Autrement dit plus possible de remonter ( ou de descendre ) en cas d'atterro plage et impossible d'accèder à la zone de décollage car le sentier du littoral va être déplacé .

page 43 (7_Dossier_MAEP_Creche_COG_Oct19_Print-020920.pdf) le résumé de l'impact de ce projet :


La pointe ses falaise et le Fort, coeur du site classé à valoriser


Étendre et gérer l’espace naturel de la bande littorale


Reculer le sentier du littoral


Interdire l’accès à la plage depuis la falaise


a mon avis c'est définitivement mort pour le parapente !


Le décret de classement devrait paraitre en 2023 selon le planning du projet (2_Dossier_MAEP_Creche_note-presentation.pdf)

JP
Jean-Pierre Montuelle / Zéro 6 6 un 8 5 4 7 SIX 5
Président Razmotte - Formateur Treuilleur qualifié FFVL :-) -
PHI TENOR XL / Buzz Z5 /Epsilon 7 /Dolpo2 / Alpha 4 Altirando 2&3
Ma page pilote Syride
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Alain

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 24 Nov 2020 19:46 #17264

Bonsoir JP, aurais-tu un modèle de courrier pour répondre à l'enquête? Tu l'as peut-être mis sur le drive?

Merci pour toutes ces informations.

Jeremie
Pilote une alpha 6, sellette sup'air access
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 01 Déc 2020 15:14 #17265

  • Olitask
  • Portrait de Olitask
  • Hors ligne
  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 56
Bonjour à tous,

Il se prépare depuis quelques temps déjà deux APPB (arrêté préfectoral de protection du biotope) visant à protéger deux espèces d'oiseaux sur deux sites emblématiques du Pas de Calais. Les enquêtes sont en ligne, n'hésitez pas à y répondre par mail et à faire une copie au club local ( paralaile62appb chezgmail.com) . Je joins la lettre du club : http://paralaile62.fr/images/appb/lettre_pour_tous_appb.pdf

Le premier site : le Cap Blanc Nez
Il serait interdit de vol 8 mois sur 12, de janvier à septembre inclus ( Jusqu'alors c’était du 15 janvier au 15juillet). Dans l'absolu nous ne sommes pas contre la protection des oiseaux, mais le calendrier proposé nous semble exagéré par rapport à la période de nidification.

Le second site : La pointe de la Crèche à Wimereux
Même punition que pour le cap Blanc Nez. Il n'y avait pas d'interdiction jusqu'à présent.
A noter que les oiseaux ne nidifient que sur la partie nord du site, qui n'est que faiblement usitée de par son orientation. De plus le club communiquait aux volants locaux et de passage les consignes soumises par le GON ( les ornithologues) quand il ne fallait pas y voler (nidification). Ces règles ont été respectées ces 3 dernières années.


https://www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Consultation-publique-Projet-d-arrete-prefectoral-de-protection-de-biotope-du-Cap-Blanc-Nez

https://www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Consultation-publique-Projet-d-arrete-prefectoral-de-protection-de-biotope-de-la-Pointe-de-la-Creche


Si vous voulez vous faire une idée plus précise, un de nos adhérent a compilé une foule de renseignements disponibles ici :
http://paralaile62.fr/images/appb/appb.zip

Cordialement Olivier pour //62
Buzz Z5
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 04 Déc 2020 19:39 #17268

  • guillaumetiti
  • Portrait de guillaumetiti
  • Hors ligne
  • Fan de cross parapente avec des amis!
  • Messages : 561
  • Remerciements reçus 199
voila copie d'un des deux mails que j'ai envoyé en réponse a l'enquête publique (celui pour la pointe de la créche) ... en attendant vos courriers!

ce serait important que beaucoup d'entre nous répondent avec leur mots, quitte a s'inspirer du courrier très bien fait de parallaile 62, et du mien s'ils le souhaitent!
merci d'avance à tous !


Guillaume

Monsieur le préfet, Madame, Monsieur

En plus de mes fonctions de dirigeant de la société TIBTECH innovations, Je suis un passionné de parapente depuis de nombreuses années.
Avec plus de 120 autres licenciés, Je suis membre du club de parapente RAZMOTTE de la métropole lilloise.

Pourquoi le parapente pour moi ? le rêve d'icare bien entendu, mais également et surtout par admiration, humilité, et respect de la nature. Le besoin de me sentir au plus proche de celle ci , en communion avec elle!
Voler dans le silence , sans autre moteur que le vent ou les thermiques , admirer les superbes paysages de notre région , partager notre passion avec beaucoup d'autres ou de nombreux touristes de passage qui ont des étoiles dans les yeux en nous voyant survoler les falaises de notre région!
Alors pourquoi opposer la défense de l'environnement avec, le plus souvent, ses plus fervents défenseurs que nous sommes?

le constat:
les sites à l'intérieur des terres sont déjà très rares étant donné le peu de relief des hauts de France, nous ne pouvons même pas , sauf à de très rares exceptions, utiliser les terrils comme point d'envols. .
Nous avons la chance d'avoir un très beau litoral qui, comme en Normandie, nous permet en de rares endroits encore autorisés, de voler dans le silence au dessus de falaises.
Le club Paralaile 62, en collaboration avec EDEN 62 a montré qu'il est possible de mettre en place un protocole pour préserver la nidification des oiseaux , durant la période de reproduction, ce que nous avons parfaitement compris et accepté. Sil fallait l'amenager également durant 4 mois pour le site de la crèche, je serais prêt a le comprendre, mais plus de 4 mois c'est incompréhensible pour le fervent défenseur ,raisonné(!) , de la nature que je suis!

Maintenant vouloir interdire notre pratique durant 8 mois est innacceptable, sauf si l'objectif caché de cetain etait en fait de tout interdire purement et simplement à terme! ... Ce à quoi je n'ose croire!

C'est pourquoi , je vous exhorte, en tant que respectueux de nos lois, de la nature, et des magnifiques qualités humaines partagées dans notre passion, de revenir à une relation responsable et cohérente qui à permis à nos deux objectifs de se rejoindre en harmonie dans une compréhension et un respect mutuel .

Je vous joins ci dessous une partie du courrier envoyé par paralaile 62 , courrier auquel j'adhére parfaitement

C'est pourquoi je vous supplie de bien vouloir retirer ce projet d'arrêté pour la pointe de la créche.
restant à votre disposition pour en discuter positivement

Je vous prie de croire, en l'expression de mes sincères et respectueuses salutations

Guillaume Tiberghien
252 rue de Bondues
59700 Marcq en Baroeul
0623616951


PJ :
extrait du courrier du club paraille

Nous considérons que ces arrêtés sont abusifs (en l’état) sur la durée d'interdiction mais également sur les limites des secteurs concernés : - Sur le plan géographique d'abord. Il n'y a jamais eu de nidification de Fulmar boréal sur le côté Sud de la Pointe de la Crèche, et sur les falaises du Cap Blanc Nez les derniers nids sont au niveau du 1er forage du tunnel. Tous les documents publiés l'attestent. - Sur le plan de la durée ensuite. L’interdiction repose sur une période de nidification de 8 mois. Or, comme l'écrivent les spécialistes, la période de reproduction des Fulmars est de 4 mois. Alors, pourquoi ces interdictions ? D'autres régions sont concernées par la préservation des mêmes colonies d'oiseaux nicheurs, notamment la Normandie. Ces régions ont fait le choix de concilier les activités humaines et la sauvegarde des oiseaux. Pour preuve, L' APPB concernant les falaises du Bessin interdit le vol uniquement pour les aéronefs motorisés et uniquement 6 mois de l’année (voir Annexe 2. APPB des Falaises du Bessin occidental). Depuis plus de 10 ans, une convention liait le club de parapente local, le Conservatoire du littoral, le conseil général du pas de calais et EDEN 62 Cette convention a permis d'encadrer la pratique du parapente sur les sites des 2 Caps et notamment de faire respecter la période d'interdiction de vol. (Voir Annexe 3 : Convention entre le club paral'aile 62, le Conservatoire et le C.G. 62). Il semble que cet engagement réciproque fût une réussite puisque l'évolution des effectifs des populations d'oiseaux concernés est à la hausse sur le site des caps (voir Annexe 4 : Bilan reproduction 2019). Notre constat est simple : ces arrêtés ont plus pour objectif de mettre 'sous bulle' le site des Caps que de protéger les oiseaux. Est-ce la volonté politique d’exclure le parapente sur ces sites ? Si oui, alors, la Cote d’Opale se priverait de l'image positive que véhiculent les loisirs de nature, les touristes iront vers des régions plus 'hospitalières' aux pratiques des activités de plein air. C'est donc une partie de l'économie locale, basée sur le tourisme qui va souffrir de ces interdictions. De nombreux emplois sont en jeu est-ce bien le moment ? D’un point de vue écologique n’est-il pas aussi préférable de permettre les pratiques dans notre région plutôt que d’inciter à des longs déplacements routiers vers d’autres sites éloignés ? Nous sommes déterminés à nous battre contre ces arrêtés en l’état et nous vous demandons votre appui, afin que notre très beau littoral ne devienne pas uniquement un sanctuaire pour les oiseaux mais que soit préservée la richesse de ses activités et de ses traditions.

--
Guillaume Tiberghien
252 rue de bondues
59700 Marcq en Bareoul
Tel 0623616951
--
voile Delta 3 L
0 six 23 60 et un , 69 cinquante et 1
Dernière édition: 04 Déc 2020 19:41 par guillaumetiti.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Olitask, thomasm, Alexzim59

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 06 Déc 2020 18:11 #17269

  • Olitask
  • Portrait de Olitask
  • Hors ligne
  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 56
Merci Guillaume, surtout que tu n'es pas le premier concerné, c'est pas au Blanc Nez que tu vas claquer un triangle de 100 bornes.

A bientôt sous le nuage
Buzz Z5
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: guillaumetiti

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 09 Déc 2020 13:01 #17273

  • JIHEL
  • Portrait de JIHEL
  • Hors ligne
  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 17
Je ne peux qu'approuver la démarche de Guillaume.
Toutefois, comme je l'ai déjà dit par e-mail, je pense que l'argumentaire de paral'aile 62 se trompe de cible. Si une activité est réellement nuisible, elle doit être interdite quelles que soient ses retombées économiques. C'est pourquoi l'argument de la perte des retombées économiques en cas d'interdiction du parapente est irrecevable.

Le seul moyen à mon sens de lutter contre cette demande d'interdiction, c'est de contester les allégations de la note et des études figurant sur le site de consultation pour le projet d'arrêté, qui vise à faire croire que la pratique du parapente sur les sites est la cause de la baisse de "production" (reproduction) des oiseaux. Et il y a de quoi car ces documents sont éminemment contestables. Ils sont rédigés de manière à présenter le parapente comme la seule cause de la baisse de production des Fulmars boréaux, alors qu'ils n'en fournissent aucune preuve. Pire, les autres facteurs probables de cette baisse sont carrément ignorés.

On voit bien que ceux que dérangent les parapentistes, ce ne sont pas les oiseaux mais les membres du G.O.N., qui veulent s'attribuer l'exclusivité des activités sur ces sites.
Je vais rédiger un projet de réponse à la consultation (plus concis que mon e-mail sur ce sujet) que je mettrais ici. Libre à chacun de s'en inspirer ou pas. En tout état de cause, il faudrait que tous les parapentistes et sympathisants répondent à la consultation pour contester le projet d'arrêté.
Jean-Luc BARBET
OZONE Mojo 5/ Advance Success 4
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: guillaumetiti, jbernardjl@yahoo.fr

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 09 Déc 2020 13:48 #17274

  • guillaumetiti
  • Portrait de guillaumetiti
  • Hors ligne
  • Fan de cross parapente avec des amis!
  • Messages : 561
  • Remerciements reçus 199
merci jean luc

tout a fait d'accord!

de toute façon , plus il y aura de réponses argumentées différentes , mais allant toutes dans le même sens, mieux cela sera!

je propose qu'ensuite , très rapidement, une fois les arguments des un et des autres etudiés, soit rédigée une lettre type bien présentée qui pourra être relayée telle quelle à tous les forums ou autre skype de parapente de France et Belgique pur demander aux parapentistes de la retourner a quid e droit avec un petit mot d'accompagnement et de soutien avant la fin de l'enquête publique pour défendre notre sport respectueux de la nature!
voile Delta 3 L
0 six 23 60 et un , 69 cinquante et 1
Dernière édition: 09 Déc 2020 13:49 par guillaumetiti.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Définitivement plus de parapente à la Pointe de la Crêche ? 09 Déc 2020 16:06 #17275

  • thomasm
  • Portrait de thomasm
  • Hors ligne
  • Messages : 418
  • Remerciements reçus 367
Hello tout le monde,

Pour faire suite à ces posts, ci-après ma réponse envoyée ce matin. Elle va peut-être vous sembler personnelle mais s'y trouvent quand même quelques arguments valables pour nous tous. Je n'ai pas voulu en effet me décourager d'avance à vouloir construire une réponse étayée et tenter de balayer chacun de leurs arguments (il faut pour cela pouvoir apporter des "contre-preuves", des chiffres, des faits, ...) mais plutôt laisser parler mon coeur :kiss: spontanément !!! Cette réponse n'est que la mienne et n'engage pas le CD auquel je fais partie. J'abonde dans le sens de qui vient d'être écrit plus haut mais surtout, plus nous serons nombreux à répondre, plus notre cause sera entendue. S'ils n'obtiennent que quelques réponses, ils considèreront cela comme un non-sujet et terminée l'affaire :ohmy: !

Alors, je n'aurais qu'un conseil à donner : n'ayez pas peur, allez-y, écrivez !

"Madame, Monsieur,

Adepte de sports dits « outdoor » (VTT, course à pied, randonnée, escalade, etc…), j’essaie tant bien que mal de trouver mon compte dans notre région Hauts-de-France, qui n’est, reconnaissons-le, pas la plus appropriée (absence de reliefs, de falaises, …). Et pourtant, je ne compte pas la quitter pour autant sous prétexte que je serai mieux loti du côté des Alpes, car non, l’argument ne suffit pas, nous avons tant d’autres choses.

Je ne suis pas non plus spécialement fasciné par la mer – mes beaux-parents nous prêtent régulièrement leur petite maison à Hardelot – mais le jour où j’ai pu survoler la Côte d’Opale en parapente, j’ai véritablement vécu une redécouverte de notre Côte ! Quelle merveille de pouvoir avoir cette autre perspective que vue d’en bas. Quelle joie de voler à Equihen, La Crèche ou au Cap Blanc nez, de prendre un bon bol d’air frais sous une belle lumière d’automne, de répondre d’un signe de la main aux très nombreux « coucous » des promeneurs du littoral, de réaliser que des dizaines de promeneurs encore attendent que nous passions devant leurs objectifs pour compléter leur composition photo, etc…

Ma femme me dit souvent le « parapente te frustre » [de ne pas pouvoir pratiquer souvent], « mets-toi au kitesurf, c’est un sport de la région »… mais non, ce que j’aime faire, c’est voler. Qui n’a jamais vécu cette sensation de voler peut difficilement comprendre.

Alors oui, certes le parapente ne pèse peut-être pas lourd dans l’économie locale (je suis persuadé qu’il en aurait été tout autre de vouloir protéger de la même façon un rapace à Annecy où le parapente est vital dans l’économie locale), et pourtant, combien de fois ai-je constaté que l’image du parapente est utilisée dans les brochures ou autres supports touristiques régionaux ? Cela signifie bien que son image est positive, attractive et sert le tourisme local.

A ce propos, je fais par ailleurs partie du Comité Directeur du Club de parapente en région qui compte le plus d’adhérents (« RazMotte », 130 adhérents) et cette année, nous avons enregistré pas moins de 120 demandes de baptêmes (soit 1 demande tous les 3 jours !). La demande afflue, les résidents des Hauts de France, de Belgique et de plus loin encore sont avides de découvrir la Côte d’Opale par les airs ! Interdire les sites de la Crèche et du Cap Blanc Nez risquerait de mettre également un sérieux coup d’arrêt à cette offre touristique.

D’un point de vue sécurité, fermer 2 sites (La Crèche + Cap Blanc Nez) va avoir pour (lourde) conséquence la sur-fréquentation d’autres sites les jours volables et augmenter ainsi sérieusement le facteur de risque incident en vol parce que trop de pilotes en même temps dans les airs. Les sites côtiers eux étant plus « sécures » pour la pratique, puisque qu’en cas d’éventuelle affluence, il est souvent possible d’aller poser sur la plage en toute sécurité (à marée basse bien sûr). Les sites côtiers sont également bien souvent utilisés lors des sessions « écoles » des Clubs de parapente, pour l’enseignement de la pratique.

La météo dans le Nord n’est pas non plus la plus propice à l’activité, je n’ai jamais fait le compte mais nous débattons là peut-être de 10 ou 15 journées volables par an seulement pour chacun des sites concernés, on est là bien loin d’une trop forte affluence annuelle qui viendrait à perturber ces espaces où évoluent les espèces protégées locales. Je pense qu’il y a par an bien plus de passages d’avion ou d’hélicoptères les longs de nos côtes.

Enfin, Madame, Monsieur, avant d’interdire définitivement la pratique, peut-être pourriez-vous vous-même vous rendre compte de ce que cela procure de voler sur notre Côte, auquel cas, je vous invite à vous rapprocher de RazMotte (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). De cette façon, vous constateriez également par vous-même que cette pratique est silencieuse (puisque non-motorisée, est-ce nécessaire de le rappeler), conviviale, génère toujours l’attraction là où nous volons, mais surtout une sensation de bien-être indescriptible.

Une fois encore et pour conclure, le Nord n’est pas la région qui offre les plus beaux sites naturels de vol, alors, n’enlevez pas le si peu qu’il nous reste.

Merci de votre attention.

Bien à vous,

Thomas MICHAU
Lille | 07 xx xx xx xx

PS : je me joins aux actions en cours de l’ensemble des Clubs de parapente de la région (Paralail’62, RazMotte, etc…)
"
Mons-en-Baroeul | 07 Quarante-Neuf 30 Zéro-Un 24 | Ozone Buzz Z5
BP - Membre du Comité Directeur & de la Commission Sécurité
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: guillaumetiti, Robert DUPREZ, thierryfournier
Temps de génération de la page : 0.158 secondes
Propulsé par Kunena